Notre coeur de métier : le génie des procédés

Implantation de distillation
Crédits / Luigi Chiesa

Qu’est-ce que c’est ? Le génie des procédés consiste, de manière générale, à transformer de la matière par des processus chimiques dans l’industrie. Il permet de concevoir, dimensionner et gérer le fonctionnement d’un procédé à différentes transformations chimiques.

L’ingénieur(e) procédés  conçoit et met en œuvre des nouveaux procédés et équipements au sein des unités de fabrication avec pour objectif l’optimisation en continu de la production.

  • Conception et réalisation des équipements : il assure la conception des nouveaux équipements de production, élabore le dossier de conception (plans d’unités, calculs bilans matières, dossiers de fabrication…) et le cahier des charges de réalisation
  • Analyse et étude de l’environnement de travail : il décompose et analyse les différentes étapes du procédé de fabrication pour fiabiliser la production et étudie les solutions pour réduire les risques industriels
  • Optimisation et gestion des flux : il analyse les dysfonctionnements et participe à la mise en place d’une démarche d’amélioration continue
  • Veille et communication auprès des équipes : il crée et met à jour des bases documentaires et suit l’évolution des technologies et pratiques. Il organise des réunions et retours d’expériences.

Au sein de KEMTEC, nos ingénieur(e)s procédés sont amené(e)s à réaliser l’ensemble de ces missions à travers nos différents projets industriels.

Par TMH Nguyen

Small is beautiful !

kemtec ingenierie locaux site lyon

La question revient régulièrement lorsqu’on réfléchit à son projet professionnel : PME ou grand groupe ?

Pourquoi rejoindre une PME qui ne disposera pas du Comité d’Entreprise de rêve, d’un happiness  manager,… ?

Les bonnes raisons sont multiples :

  • les missions, les projets ne sont pas morcelés comme dans une grande entreprise, vous avez la possibilité de travailler sur des sujets variés avec une vue globale des projets,
  • la proximité avec les dirigeants / manager et une hiérarchie moins pesante, avec des prises de décisions plus rapides,
  • la transmission des savoir-faire facilitée par la proximité avec les experts de l’entreprise,
  • la taille humaine de l’entreprise : on se connaît tous, on améliore sa communication et on instaure une relation de confiance,
  • les possibilités d’évolution avec des missions à plus haute responsabilité

KEMTEC Ingénierie accorde une importance toute particulière à l’ensemble de ses collaborateurs et à leur épanouissement tout au long de leur carrière au sein du groupe. Nous accompagnons individuellement et collectivement nos collaborateurs dans le but de promouvoir leurs compétences pour mieux les valoriser, pour qu’ils se sentent encore plus performants dans leur métier et plus épanouis dans l’évolution de votre carrière.

La curiosité n'est pas un vilain défaut !

Actualité curiosite loupe recherche

En 2021, une compétence technique a une durée de vie bien plus limitée qu’il y a quelques dizaines d’années. Acquérir de nouvelles compétences tout au long de sa carrière est donc essentiel pour pouvoir évoluer, améliorer son employabilité ou changer de métier.

Dans les métiers de l’ingénierie, pour la réalisation des projets industriels, nous sommes en permanence à la recherche de solutions pertinentes.

Pour KEMTEC Ingénierie, la curiosité c’est le moteur de l’autonomie et de la recherche de solutions. C’est se développer personnellement en renforçant ses acquis et en élargissant ses domaines de compétences.

La curiosité, c’est cette capacité qui pousse à dépasser ses limites, à creuser plus loin pour comprendre, enrichir ses expériences et à interagir. Elle permet de progresser, de s’adapter et de trouver des solutions innovantes tout en s’appuyant sur des bases techniques solides propres à chaque métier.

Cette compétence comportementale fait partie des « soft skills » recherchée par KEMTEC Ingénierie lors du recrutement de ses ingénieurs et techniciens. Elle est un atout précieux pour la réussite des projets.

Alors, définitivement, la curiosité n’est pas un vilain défaut. Elle est même une qualité essentielle pour rejoindre notre équipe !

Plus d'articles